Marc Anthony
imagebio

Marc ANTHONY 
Artiste Musicien,
Compositeur, improvisateur.
D.E. de professeur de musique traditionnelle
Vielle à roue électroacoustique
et autres mécaniques sonores

Autodidacte.

  • 2016, enregistrement de 5 titres de démo et premiers concerts d'Artho duo
  • Reprise du groupe mythique des annéers 80 : Café-Charbons, concerts et bals avec Dominique Paris, cabrette. Jean François Vrod, violon.
  • 2015, création de Artho duo  rencontre entre un parisien de Bretagne et une Lorraine de Bresse.Des sons étonnants, où vielle et voix se mêlent, à flux tendu, dans un imaginaire foisonnant.Une matière texte contemporaine et traditionnelle :des textes d’Antonin Artaud, d’Henri Michaux, croisés avec des chansons traditionnelles, deBresse de Bretagne ou ailleursautour d’un but commun : … chercher !
  • 2014, création de "Rapsodie Barbare", deuxième opus du Grand Orchestre ArmorigènE 
  • reprise du trio Les chiens aboient et la clarinette basse avec Michel Aumont, clarinette basse. Gurvan Liard et Marc Anthony, vielles à roue électroacoustiques.
  • adaptation d'une version "rue" de Sinué avec la Cie Féria Musica

 

  • 2013, enregistrement et sortie du CD " J'aimerai qui m'aime" de Marino Mapihan
  • création du concert J'aimerai qui m'aime avec une partie des musiciens présents sur le disque: Pierrick Lemou, Violon. Yannick Hardouin, basse. Neven Sebille Kernaudour, uillean pipe. Philippe Marlu, machines et arrangements. Marc Anthony, vielle à roue électroacoustique.

 

  • 2012, avec Olivier Hestin, composition musicale et création de Sinué le nouveau spectacle de la Cie Féria Musica. Pour ce spectacle création et fabrication de mécaniques sonores.
  • enregistrement et sortie du CD Michel Aumont et le Grand Orchestre ArmorigènE

 

  • 2011, Le Grand Orchestre ArmorigènE réunit sept musiciens nourris de cultures traditionnelles, de jazz, de musique classique et contemporaine pour une joyeuse symphonie paradoxale, largement inspirée par les imaginaires d'aujourd'hui. Ensemble, ils percutent la tradition avec une musique résolument actuelle, savante et populaire, construite et improvisée, d'avant et de plus tard...une création du clarinettiste Michel Aumont, autour de ses compositions. Avec : Grégoire Hennebelle, violon. Matthieu Letournel, tuba. Dominique Le Bozec, batterie. Laurent Genty, piano. Valentin Clastrier, vielle à roue électro-acoustique. Marc Anthony, vielle à roue électro-acoustique.
  • Accompagne la chanteuse Marie Noëlle Le Mapihan pour sa nouvelle création

 

  • 2010, joue le rôle du « vielleux cul de jatte » dans la série Tv l'Epervier, adaptation de la bande dessinée de Pellerin, produite par France Télévision.

 

  • 2009, Les chiens aboient et la clarinette basse « Armorivielle Projet ».

Autour des compositions de Michel Aumont, clarinettiste, réunion de deux viellistes spécialistes de la vielle électroacoustique : Valentin Clastrier et Marc Anthony.

  • Le Râle des Douves, création de Bernard Subert.

Spectacle de théâtre musical composé de pièces issues des Carmina Burana, des Cantigas de Santa Maria et des textes de Philippe le Chancelier (1165-1236). Des textes contestataires, « chant des partisans » avant l'heure écrits par des maîtres de la rhétorique. L'ensemble, puissant, poétique et partisan est un arbre aux racines musicales diverses.

  • Rejoint la Cie Féria Musica « cirque contemporain »,pour leur nouvelle création : Infundibulum.

Sur une scénographie conçue par une poignée de « créateurs-constructeurs-architectes-de-cirque », Mauro Paccagnella, chorégraphe attentionné et déjanté, met en scène huit acrobates prêts à expérimenter, affiner, improviser pour devenir les visages d'un projet proche des préoccupations de notre époque. Sous la direction musicale d'Olivier Thomas un trio original,  (Olivier Hestin aux percussions, Adrien Lambinet au trombone et Marc Anthony à la vielle électroacoustique) accompagne et crée un climat et des ambiances propices à tout cela.

 

  • 2008, élu membre de la commission variétés de l'Adami
  • Ten Aqui « l'Occitanie d'Est en Ouest »

Les groupes Ténarèze et d'Aqui Dub se rejoignent dans la recherche de sons, dans la création de compositions originales et dans la même passion de l'échange musical.

  • Les rois Arthur avec Pascal Fauliot et Xavier Lesèche, conte. Claudine Glot , conférence. Pierrick Lemou violon et vièle à archet. Tout à la fois exposé, lecture, conte et musique cette conférence atypique pour quintet à cordes (vocales et instrumentales) prend pour trame le récit de la vie d'Arthur. Compositions et improvisations.

 

  • 2007, Katé Mé, musique de haute bretagne. Invité par le groupe pour fêter leurs 10 ans

 

  • 2006, ARAL, pour l'enregistrement du nouveau CD de Ténarèze, Olivier Hestin rejoint le groupe.
  • Le Lai de Guiguemar et la Légende de Merlin contes musicaux avec Martine Salmon. Composition de la musique. Marie de France a écrit le lai de Guiguemar

 

  • 2005, duo Boulard-Anthony, musique improvisée.

Avec Régïs Boulard,batterie. Marc Anthony, vielle à roue électroacoustique.

  • Superfolia Armaada,concert collectif et improvisé autour du guitariste Olivier Mellano.

 

  • 2004, nouveau concert Ténarèze, avec la venue de Laurent Rousseau, guitares et autres objets sonores. Toujours sur les sentiers de territoires imaginaires, avec cette création sur le thème de l' eau, Ténarèze continue son exploration des musiques traditionnelles de l'hexagone et du monde avec en trame de fond un certain ancrage du côté de la Gascogne. De compositions originales en mélodies traditionnelles revisitées et «bidouillées», de textes mis en musique en chants traditionnels réarrangés, Ténarèze navigue dans un univers singulier et pourtant très actuel, hors du temps et des modes lamineuses.
  • 2003, Autre Chose concert solo, compositions originales et textes courts.

Le propos musical explore les paradoxes de la vielle à roue électroacoustique, résolument actuelle de par son électronique et les sonorités originales qu'elle génère, la vielle a un caractère très affirmé, hors d'âge. Les bourdons suggèrent une attirance pour la musique modale et la rythmique une volonté de balancer tout ça. Les textes d'Henri Michaux, Alexandre Vialatte, Fernando Pessoa, Philippe Ponty ou Jean Tardieu, renforcent le sentiment d'intemporalité. Les ambiances, petits paysages sonores, entrecoupent et colorent l'ensemble d'une façon contrastée, très personnelle. Création en collaboration avec Philippe Ponty.

 

  • 2002, Terre Neuvas, musique des galériens des brumes.

Concert évocation en hommage aux marins pêcheurs de terre-neuve. De et avec Bernard Subert (clarinettes, chant) et Pierrick Lemou (violons) Compositions et improvisations.

  • Grabuge, résidence / création de Ténarèze + DMR (musique improvisée), avec Olivier Duperon, saxophone. Thierry Moutoulatchimi, batterie. Laurent Rousseau, guitares. Compositions et improvisations.

 

  • La Quête de Graëlent d'après Marie de France, femme troubadour et poétesse de la seconde partie du XIIe siècle. Spectacle de conte musical avec Pascal Fauliot et Martine Salmon, évocation de l'amour courtois. Compositions et accompagnement musical.

 

  • 2001, La route des Troubadours, spectacle théâtrale coproduit par l'Adiam Corrèze. Composition et enregistrement avec Ténarèze, de la musique pour la bande son.
  • Ténarèze est « Talents ADAMI Midem2001 »
  • Le Roman de Renart spectacle de Théâtre musical, mis en scène par Philippe Ponty. Création avec le Bottom Théâtre (19) Compositions et improvisations.
  • Vielle à roue. Enregistrement pour la collection Cinq Planètes du disque solo contenant un tiers de compositions et le reste des thèmes traditionnels

 

  • 2000, Zò, spectacle musical produit par le Centre Régional de Musique Traditionnelle en Limousin. Regroupant autour de Ténarèze et Régis Huby, un trio de musique improvisée, un duo de jazz, un ensemble de vielles et cornemuses du conservatoire de Limoges, un choeur et un groupe de danseurs amateurs.
  • duo Subert-Anthony le couple clarinette-vielle, traditionnel en Haute Bretagne, retrouve une nouvelle jeunesse avec l'apport de la clarinette basse et de la vielle électroacoustique. Autour d'un répertoire de musique Gallo, instrumental et chanté.

 

  • 1999, Anges, plis et brisures, spectacle chorégraphique de Martine Salmon créé à Rennes par la Cie Hamsa. Compose la musique et réalise la bande son du spectacle.
  • La chanson que tu chantes d'après Joseph Canteloube, concert/création avec l'ensemble vocal Métamorphoses, Jean François Vrod, violon. André Ricros, chant. Alain Cadeillan, cornemuse.

 

  • 1994, Cie des Neuf Tribus. Fondation, avec un collectif d'artistes, d'une structure de création et de production de concerts :

Les sentiment des Brutes, autour des compositions du violoniste Régis Huby, rencontre du jazz, des musiques improvisées et de la musique traditionnelle.

Ténarèze, issu des groupes Perlinpinpin Fòlc et Cie Chez Bousca.
Avec Alain Cadeillan, cornemuses et chant. Christian Lanau, violons. Bernard Subert, clarinettes, cornemuses. Textes et mélodies populaires de gascogne et d'ailleurs. Mise en musique de textes d'auteurs occitans contemporains.

Caminos de Bandido, réunion d'Equidad Barès et de Ténarèze autour d'un répertoire sur le thème des bandits d'honneur de part et d'autre des Pyrénées.

  • L'espiègle du nord, pièce de théâtre masqué par la Cie du Faux Col (41) d'après Noël du Faïl (1520-1591). Compose la trame musicale et accompagne les représentations.

 

  • 1993, Perceval le Gallois, conte musical produit par la Cie Hamsa (28). Compose la trame musicale pour accompagner le conteur Pascal Fauliot sur son adaptation du célèbre roman de Chrétien de Troyes. Utilisation des multiples possibilités sonores de la vielle électroacoustique pour créer des climats et des paysages musicaux propices au conte.
  • I Muvrini. Jusqu'en 1996, je joue en intérim dans ce groupe corse.

 

  • 1992, Le Bâtard de dieu, film de Christian Fechner, musique de Germinal Ténas.

Joue pour la bande son et le rôle du joueur de vielle.

 

  • 1991, Si Béranger m'était chanté, conférence-spectacle d'après l'oeuvre de Pierre Jean de Béranger, chansonnier du XIXè siècle, avec Serge Hureau, chant et Hélène Hazéra, conférence. Un éclairage sur l'utilisation méconnue de la vielle à roue à cette époque.

 

  • 1990, Mes Espagnes, rencontre avec la chanteuse espagnole Equidad Barès. La vielle retrouve une de ses fonction première : accompagner la voie chantée.

 

  • 1989, La Marseillaise de Jean Paul Goude, défilé-spectacle du bi-centenaire 89. Conseiller à l'agence Téléma, pour la mise en place, la coordination, les répétitions, et la conduite des 180 joueurs de vielle présents sur le défilé. Travail musical et enregistrements en collaboration avec Wally Badarou.

 

  • 1988, Capriole entre en danse d'après l'orchésographie de Toinaut Arbeau (premier traité de danse édité en France en1588). Spectacle dansé avec l'Atelier de la Danse Populaire (ADP) et l'ensemble la Maurache,

 

  • 1985, Cie Chez Bousca co-fondation, avec Jean-François Vrod, d'une structure de création et de production de concerts et de spectacles :


Les Réveillez (chants de quête de la période de pâques), concert évocation d'une tradition commune à plusieurs régions de France.

Ethnograffiti, concert de création à partir d'un répertoire traditionnel revisité et de compositions personnelles.

 

  • 1982, Pour Quelques Cordes de Plus, duo de cordes frottées vielle à roue-violon. Une musique traditionnelle en milieu urbain et l'imaginaire qui va avec. Premières compositions

 

  • 1980, Café-Charbons musique d'auvergne à Paris. Concerts et bals avec Dominique Paris, cabrette. Jean François Vrod, violon.

 

Pendant plus de dix ans, fait des recherches sur la musique et l'histoire des Auvergnats de Paris. Parallèlement, au sein de l' Atelier de la Danse Populaire, mène un travail de musicien pour la danse, sur le répertoire traditionnel et les danses anciennes.